Aller au contenu
Logo Skeepers
Open mobile menu button
Questionnaire USE – Pourquoi et comment utiliser ce questionnaire UX ?
Insight & Feedback Management Réinventer ses parcours clients

Questionnaire USE – Pourquoi et comment utiliser ce questionnaire UX ?

Marine Aubagna 8 septembre 2021

Il existe plusieurs questionnaires standardisés pour mesurer l’expérience des utilisateurs d’un produit ou service numérique : logiciel, application mobile, site internet…Le questionnaire USE est l’un d’entre eux.

Nous allons détailler en quoi consiste le questionnaire USE, quel est son intérêt, son organisation et les différentes questions qui le composent. Si vous éditez un produit ou service numérique et que vous souhaitez recueillir l’avis de vos utilisateurs, cet article est fait pour vous.

Un questionnaire pour mesurer l’UX de votre produit numérique (logiciel, appli…)

Le questionnaire USE est un questionnaire standardisé destiné à mesurer l’expérience utilisateur vis-à-vis d’un produit ou service numérique : un logiciel, une plateforme numérique, un SaaS, une application mobile, un site web…

USE est un acronyme qui renvoie aux trois principales dimensions analysées dans ce questionnaire :

  • U : Usefulness, l’utilité.
  • S : Satisfaction.
  • E : Ease, la facilité (d’utilisation et d’apprentissage).

questionnaire use signification

Ce questionnaire permet d’interroger les (bêta-)utilisateurs afin d’obtenir des feedbacks sur votre produit. Grâce à ce questionnaire, vous pouvez identifier les points forts de votre produit et les zones d’optimisation. L’utilisation du questionnaire USE est un outil utilisé dans une démarche d’amélioration continue.

Le questionnaire USE est l’un des questionnaires de référence pour évaluer l’expérience utilisateur. Mais ce n’est pas le seul. Pour découvrir les autres modèles de questionnaire, nous vous invitons à parcourir notre tour d’horizon des questionnaires UX.

La structure du questionnaire USE – 4 sections, 30 questions

Le questionnaire USE est un questionnaire composé de 30 questions organisées en 4 sections :

  • Usefulness (utilité) : 8 questions pour mesurer l’utilité de votre produit numérique.
  • Ease of use (facilité d’utilisation) : 10 questions pour mesurer la facilité d’utilisation.
  • Ease of Learning (facilité d’apprentissage) : 4 questions pour mesurer la rapidité de la courbe d’apprentissage de vos utilisateurs.
  • Satisfaction : 7 questions pour mesurer la satisfaction des utilisateurs.

Le questionnaire USE permet ainsi de couvrir toutes les dimensions de l’utilisabilité d’un produit ou service numérique. En cela, il s’agit d’un questionnaire UX très intéressant. Il peut être diffusé en amont de la commercialisation du produit (auprès des bêta-testeurs) et tout au long du cycle de vie des utilisateurs.

Les questions sont formulées sous la forme d’affirmations écrites à la première personne. Pour chaque affirmation, le répondant doit dire dans quelle mesure il est d’accord avec l’affirmation. Le questionnaire USE utilise une échelle de Likert à 7 niveaux :

  • Le répondant qui coche la case « 1 » est en complet désaccord avec l’affirmation.
  • Le répondant qui coche la case « 7 » approuve complètement l’affirmation.

Découvrons ensemble les questions composant le questionnaire USE.

8 questions pour mesurer l’utilité de votre produit numérique

Votre produit numérique est-il utile pour vos utilisateurs ? Est-ce qu’il permet aux utilisateurs de répondre à leurs challenges, à leurs besoins, à leurs objectifs ? L’expérience utilisateur doit d’abord être pensée sous le prisme de l’utilité. C’est pour cette raison que les concepteurs du questionnaire USE ont choisi de commencer par une série de questions-affirmations centrées sur l’utilité de votre produit ou service numérique.

Voici la liste des questions-affirmations :

  • Cela m’aide à être plus efficace.
  • Cela m’aide à être plus productif.
  • Ce produit m’est utile.
  • Ce produit m’offre plus de contrôle sur mes activités.
  • Cela facilite les tâches que j’ai à accomplir.
  • Ce produit me fait gagner du temps.
  • Ce produit répond à mes besoins.
  • Ce produit fait tout ce que j’attendais de lui.

questionnaire UX USE affirmations

La formulation des affirmations peut bien entendu être personnalisée. Vous pouvez remplacer les « cela » et les « ce produit » par le nom de votre produit ou encore par le type de produit que vous proposez. Par exemple :

  • MyFeelBack m’aide à être plus efficace.
  • Ce logiciel m’aide à être plus efficace.

Dans la présentation de ces 8 questions, nous avons volontairement fait varier la manière de formuler les affirmations. Cependant, pour plus de cohérence, nous vous invitons à déterminer une seule formulation et à vous y tenir tout au long du questionnaire.

Découvrez les clés pour améliorer l’UX/UI de votre site internet ou de votre application mobile grâce aux questionnaires

10 questions pour mesurer la facilité d’utilisation

Le premier lot de questions-affirmations que nous venons de passer en revue permet d’évaluer la capacité du produit à répondre aux besoins et attentes de vos utilisateurs et clients. Dans cette deuxième section du questionnaire, il s’agit d’évaluer non plus la capacité du logiciel, mais sa simplicité d’utilisation.

C’est un aspect très important en UX. Qu’un logiciel permette de faire ceci ou cela est essentiel, mais le must du must, c’est qu’il permette de le faire facilement, sans complications, éventuellement sans connaissances techniques. C’est une erreur fréquente que l’on retrouve en UX : penser esthétique avant de penser pratique. En UX, l’objectif n’est pas de proposer une belle interface, mais de proposer une interface ergonomique qui accompagne les utilisateurs dans leur activité et dans l’atteinte de leurs ambitions.

Le questionnaire USE propose 10 questions-affirmations pour évaluer l’ergonomie de votre produit numérique. Les remarques concernant la formulation des questions sont également valables ici et sont d’ailleurs valables sur tout le questionnaire.

Voici les 10 assertions qui constituent cette section :

  • C’est facile à utiliser.
  • C’est simple à utiliser.
  • C’est convivial. Dans la version anglophone du questionnaire, le terme utilisé est « user-friendly ».
  • Le nombre d’étapes à franchir pour réaliser ce que je veux faire est réduit au minimum.
  • C’est flexible.
  • Son utilisation ne nécessite aucun effort.
  • Je n’ai pas besoin de lire d’instructions écrites pour l’utiliser.
  • Je n’ai rencontré aucunes incohérences lors de l’utilisation.
  • Le produit convient aussi bien aux utilisateurs occasionnels qu’aux utilisateurs réguliers.
  • Je peux corriger une erreur rapidement et facilement.
  • Je l’utilise avec succès à chaque fois.

4 questions pour mesurer la courbe d’apprentissage

La facilité d’apprentissage est une autre dimension intéressante à mesurer. Elle fait l’objet d’une section entière du questionnaire USE.

4 assertions sont proposées :

  • J’ai appris à utiliser le produit rapidement.
  • Je mémorise facilement le fonctionnement du produit.
  • Il est facile d’apprendre à utiliser le produit.
  • J’ai acquis rapidement la maîtrise du logiciel.

7 questions pour mesurer la satisfaction des utilisateurs

Dans ce dernier bloc d’assertions, il s’agit de mesurer la satisfaction des utilisateurs. On s’intéresse ici aux ressentis des utilisateurs, à leur appréciation générale du produit. Cette section qui clôture le questionnaire USE se distingue par conséquent des sections précédentes.

Les trois premières sections analysent des dimensions plus objectives. Qu’un utilisateur réussisse à utiliser facilement le logiciel ou au contraire qu’il peine à comprendre comment il fonctionne, ce sont des faits objectifs. Ce n’est pas un ressenti subjectif. A l’inverse, lorsque l’on demande à utilisateur s’il est satisfait du produit, c’est à son opinion subjective que l’on s’adresse.

Et il est parfaitement logique que la section « Satisfaction » arrive à la fin, dans la mesure où ce sont les éléments évalués dans les trois premières sections qui construisent et expliquent le ressenti subjectif de l’utilisateur. Un produit utile, facile à utiliser et dont la courbe d’apprentissage est rapide aboutit à de la satisfaction utilisateur.

Cette section finale dédiée à la satisfaction utilisateur comprend les 7 assertions que voici :

  • Je suis satisfait du produit.
  • Je suis prêt à recommander ce produit à mon entourage.
  • C’est amusant à utiliser. En anglais : fun.
  • Le produit fonctionne comme je veux qu’il fonctionne.
  • C’est un produit merveilleux.
  • Je sens que j’ai besoin de ce produit.
  • C’est plaisant à utiliser.

questionnaire USE assertions

Evaluer les aspects positifs et négatifs du produit

Le questionnaire USE a une originalité : après les quatre sections thématiques, il invite le répondant à lister les principaux aspects négatifs et les principaux aspects positifs du produit. Pas d’échelle de réponse ici. Pas de choix de réponses prédéfinies non plus. Le répondant est invité, s’il le souhaite, à partager son point de vue sur les forces et faiblesses du produit. Il peut inscrire jusqu’à 3 points négatifs et 3 points positifs.

Pour conclure, précisons que le questionnaire USE est utilisé par des milliers d’entreprises à travers le monde. Il a fait ses preuves. Mais ce n’est pas le seul questionnaire UX disponible. Pour découvrir les autres questionnaires UX, nous vous conseillons de découvrir notre article dédié.

Téléchargez votre roadmap