Aller au contenu
Logo Skeepers
Open mobile menu button
Pourquoi les vidéos consommateurs ne dégradent pas l’image de marque ?
Accroître sa notoriété Consumer videos

Pourquoi les vidéos consommateurs ne dégradent pas l’image de marque ?

Juanita Solano 29 juin 2022

Les vidéos consommateurs ont la cote auprès des marques. Ces dernières s’emparent de cet outil pour faire évoluer leur stratégie marketing, dans un contexte de moindre efficacité des contenus promotionnels.  

Et ça marche ! Les vidéos réalisées par les consommateurs sont appréciées pour leur authenticité. Les consommateurs s’expriment librement et partagent leur avis franc sur un produit.  

Y a-t-il un risque pour l’image de marque de l’entreprise ? 

Nous allons voir qu’il n’en est rien et vous présenter les 3 conseils méthodologiques à suivre. 

L’authenticité des vidéos est-elle vraiment un risque pour l’image de marque ? Non ! 

Les marques sont de plus en plus nombreuses à franchir le cap et à se lancer dans l’aventure des vidéos de consommateurs. 

Ces contenus séduisent les consommateurs. Il y a 2 raisons à cela

  • Les vidéos de consommateurs surfent sur le format le plus apprécié sur internet et les réseaux sociaux : la vidéo.  
  • Ces User Generated Content (ou User Generated Videos) se démarquent par leur authenticité (vs le brand content et les contenus promotionnels). 

 Certaines marques hésitent encore à s’engager dans la production et la valorisation des vidéos consommateurs, par peur de perdre le contrôle de l’image de marque.  

Nous allons vous démontrer comment les marques les plus en avance ont surmonté cette appréhension et ont réussi à enrichir leur stratégie marketing grâce aux vidéos consommateurs. Découvrez comment exploiter et diffuser les vidéos consommateurs (UGV) au maximum

3 conseils méthodologiques pour faire rimer authenticité des vidéos et maîtrise de l’image de marque 

Voici 3 conseils simples pour trouver le bon équilibre entre authenticité des vidéos, créativité des auteurs et maîtrise de l’image de marque. Nous illustrerons les conseils en utilisant le cas client Ligthtonline pour être très concret. 

Start-up parisienne de luminaires déco et design premium, Lightonline utilise les vidéos consommateurs pour humaniser les fiches produits du site, rassurer les visiteurs et améliorer le taux de conversion ecommerce. Les vidéos consommateurs sont aussi publiées sur la chaîne YouTube de la marque. 

Voici sans plus attendre les 3 conseils méthodologiques que la marque a su appliquer pour créer des vidéos de consommateurs les plus authentiques qui soient tout en gardant un certain niveau de maîtrise sur les contenus produits. 

Conseil 1 – Sélectionner avec soin les ambassadeurs créateurs de vidéos 

Pour le dire dans des termes familiers, la crainte des marques est que les vidéos de consommateurs soient faites par n’importe qui et n’importe comment.  

Il y a deux idées reçues derrière cette crainte injustifiée : 

  • N’importe qui ? Non, si vous suivez notre premier conseil. 
  • N’importe comment ? Non, si vous suivez notre deuxième conseil, c’est-à-dire proposer un brief détaillé.  

Vous devez sélectionner avec soin les clients qui créent des vidéos de consommateurs, avoir le contrôle sur les personnes qui rejoignent votre programme de vidéos consommateurs. 

Nous devez pour cela mettre en place un processus de sélection et de recrutement. 

Quels clients recruter ? Réponse : vos ambassadeurs de marque.  

Vos ambassadeurs sont ceux de vos clients qui aiment beaucoup votre marque et qui sont prêts à s’en faire les promoteurs.  

Si vous utilisez le Net Promoter Score (NPS), vous connaissez vos ambassadeurs. Si vous n’utilisez pas le NPS, nous vous invitons à le mettre en place. Il est toujours très utile de connaître ses clients ambassadeurs. Nous en voyons ici un cas d’usage. 

 Ligthtonline a sélectionné et invité les clients les plus pertinents et investis à rejoindre le programme de vidéos de consommateurs.  

La marque procède en 3 étapes : 

  • Communication. Lightonline contacte sa base de clients pour leur proposer de donner leur avis sur leur produit en vidéo.  
  • Profiling. Les clients qui sont intéressés sont redirigés vers un formulaire de qualification propre à la marque qui permet de mieux cerner leur profil : âge, type de logement, style de déco… 
  • Casting. Les clients sont invités à envoyer une vidéo de casting pour mesurer l’investissement, l’énergie et l’aisance à l’oral des clients. Cette étape clé permet d’identifier les clients les plus talentueux & motivés.  

Par cette démarche, Lightonline garde un certain contrôle sur la production des vidéos consommateurs. La marque a reçu 4 000 candidatures et a retenu 100 profils. 

Conseil 2 – Proposer un brief détaillé 

Les vidéos faites par vos consommateurs ne sont pas produites n’importe comment. La marque doit poser un cadre. À deux niveaux : 

  • C’est la marque qui sélectionne les produits qui feront l’objet d’une vidéo de consommateur. 
  • Un brief doit être envoyé aux clients pour leur fournir les lignes directrices.

Il ne s’agit pas de dire aux clients ce qu’ils doivent dire. Le brief n’est pas un script. Les clients ne sont pas des acteurs. Il faut au contraire leur laisser la liberté de s’exprimer, d’exprimer leur créativité. Le contenu doit rester spontané. 

Le brief donne en revanche des précisions sur le type de vidéo (retour d’expérience, avis…), la durée cible de la vidéo, la prise de vue, etc.  

Ligthonline indique aux clients participants le déroulé que doit suivre la vidéo : commencer par présenter le produit, montrer comment l’installer, l’utiliser et enfin partager un retour d’expérience authentique. 

Le brief cadre la collaboration et précise les attentes de la marque. Le but est de donner le maximum d’informations pour aider les clients dans la production de leur vidéo. 

Conseil 3 – Gérer la post-production 

Enfin, nous vous conseillons d’optimiser la qualité des vidéos avant de les publier sur vos canaux.  

Pour information, la plateforme de création proposée par SKEEPERS vous permet de gérer la post-production des vidéos de consommateurs : 

  • Ajout de sous-titres. 
  • Ajout de musiques libres de droits. 
  • Amélioration du son. 
  • Amélioration de l’image. 

Conclusion 

Collaborer avec une plateforme de mise en relation et création de vidéo consommateur est une garantie pour produire des contenus de haute qualité qui répondront à vos attentes et objectifs. Vous contrôlez ainsi votre image, tout en laissant une grande liberté d’expression aux clients pour créer des vidéos réellement authentiques.  

C’est ce que prouvent les marques exploitant les vidéos de consommateurs, que ce soit Decathlon, Lightonline, Petit Bateau et Marionnaud. 

Découvrez nos solutions : Réservez votre démo